Le végétarisme,

une évidence bien cachée





"Le végétarisme, de par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité." Albert Einstein, 1879-1955









Bien que le végétarisme fasse de plus en plus d'adeptes , devenir végétarien effraie et parait inconcevable pour de nombreuses personnes , voici ce que l'on pourrait nommer les deux "phobies" des mangeurs de viande:



Santé et plaisir



D'abord , le régime végétarien causerait inévitablement des carences , et réduirait considérablement les plaisirs du palais qui ne recevrait plus que de la verdure ! Ces deux arguments sont faux . De nombreux travaux de nutritionnistes et scientifiques prouvent même que le régime végétarien, dans la mesure où les menus sont équilibrés , est bien meilleur pour la santé .

Santé : Un végétarien a moins de carences qu'un mangeur de viande , a moins de risque de contracter certaines maladies et a généralement une meilleure longévité :



"A la suite de nombreuses expériences, Schuphan et Lintzel ont mis au point une échelle de valeurs des protéines: celles de la viande se révélèrent comme les moins utiles et ne possédant pas plus de valeur que celles des légumineuses. Les protides du lait sont précieux, mais surtout pendant la période de croissance. La valeur biologique la plus grande appartient aux albumines des céréales, pommes de terre et légumes verts."

Docteur B. Schneider





-A l'heure où les margarines végétales fleurissent pour le plus grand espoir d'une importante portion de la population atteinte de cholesterol, il faut savoir que la viande est très riche en cholesterol, qui s'introduit dans les artères et augmente ainsi les risques d'hypertension ou de maladies vasculaires, dont sont exempts les végétariens surveillant leur consommation de produits laitiers , ou végétaliens.



-Les personnes qui mangent des animaux sont dans la majorité des cas plus carencés que les végétariens , qui puisent davantage de fibres dans les céréales , légumes et légumineuses .Ce qui favorise le transit intestinal , et diminue les risques de maladies comme le cancer du colon.



-Un apport trop riche en protéines , engendre bien souvent des problèmes de reins.



-Le cancer du sein est plus rare chez les femmes végétariennes que chez celles qui consomment de la viande : L'oestradiol dans le sang augmenterait les risques du cancer du sein , et les femmes végétariennes ont un taux d'oestradiol plasmatique plus faible que les femmes qui mangent de la viande.



"Les 9/10 des maladies du coeur et des vaisseaux, qui entraînent tant de morts prématurées, n'existeraient pas si tout le monde était végétarien, et, avec elles, disparaîtraient des centaines d'affections et de souffrances qui ne sont que les résultats d'intoxications alimentaires provoquées par les viandes."

Professeur Huchard, à Paris



"La viande est toxique, car elle donne des déchets: urates, ptomaïnes, acides lactiques, etc., qui sont de véritables poisons s'éliminant quand ils le peuvent, par le foie et les reins, et surmenant ces organes. La viande entraîne un encrassement des tissus et des humeurs, elle est cause de pléthore, d'hypertension, de scléroses multiples, de néphrite, d'urémie et d'irritation nerveuse..."


Docteur Pierre Oudinot
La conquête de la santé.




"La consommation excessive de viande qui caractérise le régime alimentaire des pays industrialisés est un phénomène relativement récent puisqu'il a commencé il y a environ cinquante ans. Ce n'est pas une coincidence si, au cours de la même période, la fréquence des maladies comme le cancer et les maladies du coeur a monté en flèche. En 1980, 1,9 million de personnes sont mortes aux Etats-Unis; 1 091 284 d'entre elles (soit une proportion de 58,04 %) sont mortes à la suite de maladies où le régime alimentaire joue un rôle déterminant, à savoir les maladies cardiaques, le cancer du sein et de l'intestin, les attaques d'apoplexie, le diabète, la cirrhose du foie, la néphrite et l'artériosclérose."

Dr Alex Hershaft

The government should promote vegetarianism for Heaith.





Performances physiques :



De nombreux athlètes comme Carl Lewis (6 fois champion olympique) ont démontré que l'alimentation végétarienne ne nuisait aucunement aux performances physiques , au contraire. Une étude menée aux Etats Unis à montré que les performances physiques des végétariens , étaient en moyenne 2 fois plus élevées que celles des mangeurs de viande . De plus , les campagnes publicitaires prétendant que la viande rend plus fort , ne sont que campagnes financées par l'industrie de l'alimentation carnée elle même, et aucun travail scientifique n'est en mesure d'affirmer cette théorie. Il faut également savoir que plusieurs nutrionnistes parlent de désyntoxication du corps pour qualifier la phase de l'abandon de la viande ,et 80% des bactéries dangereuses se trouvent dans les produits d'origines animales.



Quelques athlètes

veggies célèbres :



Surya Bonali (patin à glace)
Jamel Bourasse (Judo médaille d'or JO)
Andreas Cahling (Body Building)
Fausto Coppi (cyclisme)
Edlinger (escalade mains nues)
Muriel Hermine (natation synchronisée)
Ivan Lendl (tennis)
Carl Lewis (végétalien - 8 médailles d'or aux J.O.)
Robert Millar (Cyclisme)
Alain Mimoun (marathon)
Edwin Moses (athlétisme)
Marina Navratilova(tennis)
Isabelle Patissier (escalade mains nues)
Zatopek (Marathon)



Performances mentales



Bien qu'il serait absurde d'admettre que devenir végétarien rend intelligent , il se trouve que chez les personnes de formation supérieure (ingénieurs ect...)le taux de végétarisme est supérieur à la moyenne. De plus , de nombreux savants et visionnaires étaient végétariens ,Darwin , Léonard de Vinci ou encore Gandi,voir la liste au bas de cette page.

(*A savoir : si de nombreuses citations d'Albert Einstein témoignent de son enthousiasme pour le végétarisme, celui-çi n'est devenu végétarien qu'un an avant sa mort, pour des raisons inconnues.Nous préférons le préciser afin de ne pas publier de désinformations...)




La peur de la perte du
plaisir aux repas et la

honte d'afficher une certaine sensibilité



Le végétarien est souvent qualifié de hippie des temps modernes vivant en harmonie avec la nature ...Certaines personnes non veggies ne seraient pas étonnées d'apercevoir un couple de veggies brouter paisiblement de l'herbe aux alentours d'un lac et pourquoi pas en pratiquant le naturisme! Mais les végétariens sont des gens comme tout le monde qui se soucient simplement un peu plus de leur santé que la moyenne et / ou refusent de se tenir responsable de la souffrance et de la mort d'un millier d'animaux (une estimation largement approuvée concernant le nombre d'animaux tués pour la vie d'une personne consommant de la viande à quantite dite "ordinaire"). Certaines personnes ont donc la crainte de se voir l'étiquette "petite nature" collée sur le front si ils adoptent un régime veggie . Pourtant , logiquement , cela devrait être l'inverse, en tout cas à cette époque actuelle , puisque devenir veggie c'est sortir de la masse qu'on peut qualifier de lobotomisée par les moeurs de la société , c'est défendre ses opinions au risque de heurter le "troupeau de mouton" qui , parfois inconsciemment , culpabilise ainsi d'être responsable de la souffrance et de la mort d'animaux , dont il doute réellement de l'utilité à ce moment même où une personne en parfaite santé lui démontre , qu'il le veuille ou non , que manger de la viande n'est pas essentiel ... C'est la raison pour laquelle le végétarisme est un sujet qui dérange , et où la tolérance fait défaut , des deux cotés : les veggies en veulent aux non veggies de rester aveugles aux souffrances animales pour le simple plaisir des papilles , et les non veggies en veulent aux veggies qui ont tendance à les faire culpabiliser de ces meurtres que n'assument pas toujours complètement les mangeurs de viande, mais qui se rassurent avec le troupeau , qui lui ne cherche pas à se remettre en question.



D'autre part , le plaisir! On imagine souvent que le régime végétarien se compose uniquement de légumes et de fruits , de verdures à peine assaisonnées, mais le marché s'accordant à l'augmentation de la population végétarienne , on trouve maintenant sur le commerce bon nombre de plats veggies délicieux et un peu plus "funs" de ce que l'on imagine . Prenez par exemple les hamburgers veggies , mon préféré est constitué exactement comme un hamburger normal :salade , mayonnaise maison ,oignons et steack...de soja! que l'on trouve dans tous les grands magasins , et selon divers aromes ,c'est délicieux,exempt de toute souffrance et bien meilleur pour la santé!



Le végétarisme n'est que

bénéfique à l'Humanité



Et ce ,dans les deux sens : la solidarité mondiale , et l'évolution de l'humanité .

Extrait d'un message d'une personne défavorable au végétarisme et l'application des droits des animaux sur un forum généraliste:



"j'ai constater que beaucoup de personne aimmant un peu trop les bêtes détestaient en fait l'etre humain pour un grand nombre , donne a la SPA ou assimilé mais laisseront crever defaim un gosse dans la rue ...c'est grave non etre humain ne veut pas dire faire de la sensiblerie maladive ni d'antropomorphisme.......faites un peu la part des choses !"



Autre message insinuant que je suis bien égoïste de me préocupper du sort des animaux...



"Pfff, ma petite " * " tu me fais de la peine... Sauvons d'abord les hommes avant de sauver les animaux...
A titre d'indication il y a 1million d'enfants vivant sous le seuil de pauvreté en France.. et tu préfères sauver les taureaux ?"




"Sur un hectare de bonne terre consacrée à l'élevage, on entretiendra, au maximum, quatre grands bovins. De quoi tirer, au bout de 18 mois, quatre carcasses de 300 kg dont on obtiendra 200 kg de viande, soit au total, 480 kg de viande par hectare et par an. Sur le même hectare en un an, on aurait pu produire plus de 5 tonnes de lait, ce qui aurait été mieux. On aurait pu également y faire pousser 50 quintaux de blé soit, au taux d'extraction de 70%, 3500 kg de farine. 480 kg de viande contre 3500 kg de farine, les chiffres se passent de commentaires!"

Danièle Starenkyj, Le bonheur du végétarisme.



- On estime que la moitié de la consommation d'eau potable à échelle mondiale est utilisée pour les 55 milliards d'animaux de boucherie abattus chaque année.



-1 personne qui mange de la viande consomme l'équivalent de 5000 litres d'eau par jour.

-1 personne végétarienne consomme l'équivalent de 1000 à 2000 litres d'eau par jour.



-1790 litres d'eau pour faire 1 kilo de blé

-9680 litres d'eau pour faire 1 kilo de boeuf.

-Au moins 840 millions de personnes dans le monde sont en sous-nutrition.



De plus, si certaines personnes estiment toujours que défendre les animaux est vraiment superflu , nous les encourageons vivement à consacrer un peu de leur temps aux humains les plus démunis ,( nous ne pouvons pas tout faire malheureusement ) au lieu de refouler agressivement leur culpabilité plus ou moins consciente...






Aberrances de plus en
plus approuvées par les

scientifiques au sujet de l'Homme "carnivore ou

"omnivore"



"Grave, les gros animaux sont là pour bouffer les petit, c'est ce qu'on appel la chaine alimentaire. Alors j'vais pas m'priver de bouffer du lapin, du chien, de la grenouille. Bon appetit bien sûr !"



Si l'Homme faisait réellement partie de la grande chaine alimentaire, il n'aurait pas à élever quelques 55 milliards d'animaux par an .



-"Tabarnac de câlisse continuez à manger du foin et laissez-nous jouir de notre chair fraîche!

LIONNE CARNIVORE ET FIÈRE DE L'ÊTRE!!!"

Non non, juste un fantasme refoulé...voir le tableau.



-"L homme n as pas physiquement evolué depuis qu il vivait dans les cavernes, il est et demeure omnivore."



La viande constituait en effet 90% du régime alimentaire de Neandertal,mais ce jeune homme ignore malheureusement que quand nous vivions dans les cavernes , notre ésperance de vie se limitait à 20 ans, aussi , nous étions évidemment à l'abri des maladies causées par le cholesterol, les cancers...De plus , notre nourriture était extremmement limitée,nous n'avions pas encore de frigidaire ni de supermarché à notre disposition,si bien que nous mangions de la terre, des insectes...Par ailleurs, nos besoins étaient complètement différents, en plus de ne pas nous soucier de nos futurs problèmes de santé, nous passions notre temps à nous causer de graves blessures , comme en temoignent les ossements marqués de nombreuses factures,si un régime extremmement riche en protéines nous a donc permis d'évoluer, nos besoins et notre mode de vie ayant complètement changé aujourd'hui, le végétarisme s'avère être une évidence à notre époque...





Comparaison anatomique carnivores et frugivores


"L'anatomie comparée nous enseigne qu'en toutes choses l'homme ressemble aux animaux frugivores et en rien aux carnivores ... Ce n'est qu'en déguisant la chair morte rendue plus tendre par des préparatifs culinaires, que celle-ci est susceptible d'être mastiquée et digérée par l'homme chez qui, de la sorte, la vue des viandes crues et saignantes n'excite pas l'horreur et le dégoût."

Cuvier
Leçons d'anatomie comparée

              Carnivore (Loup,Lion)    Homme

Dents Acérées, canines pointues et très développées, molaires pointues Mâchoires aplaties pour bien mâcher la nourriture, canines réduites, incisives moyennes.
Salive Acide pour la digestion des protéines animales, pas de ptyaline, glandes salivaires peu développées. Alcaline pour une dégradation rapide des aliments, contient de la ptyaline pour digérer l'amidon, glandes salivaires développées pour la pré-digestion.
Mâchoire Mobile uniquement verticalement, de bas en haut pour déchiqueter ou lacérer. Mobile latéralement pour permettre la mastication des aliments pour broyer.
Estomac En forme de sac, structure simple. Contient 10 fois plus de sels acides pour digérer les muscles et les os d'animaux. Forme longiligne, structure complexe, peu de sels acides et de pepsine.
Intestin Court et lisse afin que la viande en putréfaction soit rapidement évacuée avant de produire des toxines. Très long, grande superficie, conserve les aliments pour en extraire les éléments nutritifs.
Foie Très actif. Est capable de désintégrer 10 à 15 fois plus d'acide urique. Est uniquement capable de désintégrer l'acide urique produit par le corps.
Vitamine C Capable de la synthétiser par son organisme Apport quotidien nécessaire par la nourriture.
Urine Acide. Alcaline.
Peau Pas de pores. Pas de transpiration par peau. Refroidissement par halètement. Millions de pores, glandes sudoripares.
Ongles Griffes. Plats. Non tranchants. Pas de griffes.
Urase Enzyme pour décomposer l'acide urique , une substance toxique produite par la viande. Pas d'urase.

         

   

"Les fruits et les plantes comestibles constituent la nourriture la plus appropriée pour l'homme".

"D'après son anatomie, l'homme n'a pas été physiologiquement préparé pour manger de la viande."

"Les fruits sont la nourriture la plus adéquate pour l'homme, d'après ce qui a été démontré par l'analogie des quadrupèdes dans la structure de ses dents et de son appareil digestif."

Carl Linnée (1707-1778)

Docteur de la Marine Suèdoise, Président de l'Académie des Sciences,professeur de Botanique à Stockholm et à l'Université de Upsala

"Se nourrir des animaux n'est pas loin de l'anthropophagie et du cannibalisme. La même quantité de terre utilisée pour paître et nourrir du bétail pourrait nourrir dix personnes ; si de plus nous la cultivions avec des lentilles, haricots en grains ou petits pois, cela pourrait nourrir une centaine de personnes... Le Bassin d'Orinoco peut produire suffisamment de bananes pour nourrir l'humanité entière confortablement."

Alexander von Humbold (1769-1859)

Naturaliste allemand, explorateur et géographe.

L'un des arguments les plus approuvés scientifiquement concernant le rejet de l'hypothèse selon laquelle il serait naturel pour l'Homme de manger de la viande , est le fait que sans armes , à l'état naturel , nous sommes incapable de tuer une vache , ou même d'égorger un lapin avec notre machoire , qui n'est pas du tout adaptée et pas assez puissante, contrairement à tous les autres carnivores sans exception...

Par ailleurs, notre main, constituée d'un pouce opposable aux autres doigts, est particulièrement adaptée à la cueillette des fruits et légumes.